robinier faux-acacia (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia) est un arbuste ou un arbre acclimaté qui est planté à des fins ornementales dans les régions chaudes du Canada. Les graines, l'écorce et les feuilles contiennent des protéines toxiques qui ont empoisonné et tué des bovins, des chevaux, des volailles, des moutons et des humains. On doit considérer que l'espèce est toxique pour tous les animaux en cas d'ingestion. Des enfants ont été empoisonnés (on signale peu de cas de décès) après avoir mâché des parties de la plante, notamment l'écorce. Cet arbre pousse autour des anciennes fermes et des vieilles maisons, et on le plante également le long des clôtures. On doit interdire aux enfants de manger quelque partie de la plante que ce soit. Lorsque de vieux arbres sont abattus dans des endroits où le bétail a accès, il faut empêcher les animaux de manger les pousses (drageons) qui peuvent être produits par la souche (Hansen 1924, Kingsbury 1964, Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Hansen, A. A. 1924. Robitin - a potent plant poison. Better Crops, 22(2): 22-23, 44.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Robinia pseudoacacia L.
Nom(s) commun(s) :
robinier faux-acacia
Nom de la famille scientifique :
Leguminosae
Nom de famille commun :
pois

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Robinia pseudoacacia

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : robinier faux-acacia - Recherche Google

Parties toxiques :

  • écorce
  • feuilles
  • graines

Références :

Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Le robinier faux-acacia contient de la robine (ou robinine) et de la phasine, deux protéines toxiques appelées toxalbumines. On a extrait de la plante une glycoprotéine qui provoque l'agglutination des globules rouges du sang. On ne sait pas avec certitude s'il s'agit de la robine ou d'une autre substance. L'ingestion par des chevaux dans des conditions expérimentales a permis de mesurer les niveaux de toxicité suivants :

  • extrait aqueux d'écorce, symptômes à partir d'environ 0,1 % du poids corporel
  • écorce en poudre, symptômes à partir d'environ 0,04 % du poids corporel

Le principe actif semble être environ dix fois moins toxique pour les bovins (Kingsbury 1964, Cooper and Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • phasine
  • robine(ine)

Références :

Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des bovins se sont empoisonnés en mangeant des pousses et des feuilles de robinier faux-acacia. Des expériences ont permis de montrer que ces animaux étaient environ 10 fois moins sensibles à la toxine que les chevaux. Les symptômes sont l'anorexie, un état de faiblesse, la paralysie des membres postérieurs, la nausée, les extrémités froides et la dilatation de la pupille. La mort survient dans les cas graves (Hansen 1924, Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des chevaux ont été empoisonnés et sont morts après avoir ingéré des feuilles, des pousses et de l'écorce de robinier faux-acacia. Les symptômes ressemblaient à ceux observés chez les bovins : anorexie, état de faiblesse, paralysie des membres postérieurs, nausée, extrémités froides et dilatation des pupilles. Il peut également y avoir des symptômes de colique. L'animal peut mourir dans les cas graves. L'autopsie montre une inflammation des muqueuses du tube digestif et occasionnellement une gastro-entérite grave. Dans certains cas, on a observé une pigmentation jaunâtre des membranes (Hansen 1924, Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des humains, généralement des enfants, se sont empoisonnés en mangeant l'écorce du robinier faux-acacia. Les symptômes sont une dilatation des pupilles, un pouls faible, des vomissements prononcés et une pâleur cadavérique. Les extrémités peuvent devenir froides. Il se produit souvent une inflammation de l'intestin et une hémorragie des tissus lymphatiques, et le foie est parfois endommagé. Les cas d'empoisonnement et les décès sont rares. On ne doit pas permettre aux enfants de manger des parties de cet arbre (Hansen 1924, Kingsbury 1964).

Références :

  • Hansen, A. A. 1924. Robitin - a potent plant poison. Better Crops, 22(2): 22-23, 44.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'ingestion des gousses a provoqué des troubles sans gravité chez des moutons (Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Volaille

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des poulets se sont empoisonnés en mangeant les feuilles. Il s'est produit une dégénérescence du foie et des reins. Chez des embryons de poulets, une phytohémagglutinine toxique extraite de la plante a provoqué une dégénérescence graisseuse du foie et la mort à des doses de 0,25 à 2,0 mg par oeuf (Kingsbury 1964, Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Une autre recherche?