Rudbeckie laciniée (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La rudbeckie laciniée (Rudbeckia laciniata) est une plante indigène dans certaines parties du Canada et acclimatée dans d'autres régions. Une forme à deux fleurs appelée "Golden Glow" est également cultivée à des fins ornementales dans des plates-bandes. On peut trouver des indications anciennes relatives à des empoisonnements survenus chez des chevaux, des moutons et des porcs. Des expériences menées sur des moutons et des porcs montrent qu'ils peuvent montrer des symptômes d'intoxication, mais les animaux refusent généralement de manger ces plantes qui ont mauvais goût. On doit considérer que les cas d'intoxication d'animaux par cette plante sont peu probables (Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Skidmore, L. V., Peterson, N. F. 1932. Observations on the toxicity of golden glow (Rudbeckia laciniata) to swine and other animals. J. Am. Vet. Med. Assoc., 34: 655-662.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Rudbeckia laciniata L.
Nom(s) commun(s) :
rudbeckie laciniée
Nom de la famille scientifique :
Compositae
Nom de famille commun :
composées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Rudbeckia laciniata

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : rudbeckie laciniée - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

L'ingestion des parties aériennes de la plante produit des symptômes chez certains animaux (Kingsbury 1964).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fleurs
  • tiges

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Produits chimiques toxiques :

  • substance chimique inconnue

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Chevaux

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des expériences menées sur des animaux montrent que ceux-ci ne mangent cette plante, qui a mauvais goût, qu'après avoir été privés de nourriture. L'ingestion de 3 à 4 % du poids corporel produisait des symptômes après 24 heures. Les principaux symptômes étaient l'incoordination et l'apathie. Le rythme respiratoire s'est accéléré. Les animaux se sont rétablis en moins de 36 heures (Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Skidmore, L. V., Peterson, N. F. 1932. Observations on the toxicity of golden glow (Rudbeckia laciniata) to swine and other animals. J. Am. Vet. Med. Assoc., 34: 655-662.

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Dans des conditions expérimentales, des porcs ont mangé cette plante, qui a mauvais goût, après avoir été privés de nourriture. Ils ont eu les symptômes suivants : incoordination, apathie, certains signes de douleurs abdominales et errance sans but. Les symptômes ont disparu en moins de 36 heures. Ces signes ont commencé à se manifester après ingestion de la plante à raison de 3 à 4 % du poids corporel, mais de nouvelles expériences du même type n'ont pas permis de les reproduire (Kingsbury 1964).

Références :

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Skidmore, L. V., Peterson, N. F. 1932. Observations on the toxicity of golden glow (Rudbeckia laciniata) to swine and other animals. J. Am. Vet. Med. Assoc., 34: 655-662.

Une autre recherche?