Sorgho (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le sorgho (Sorghum bicolor) est une plante cultivée pour l'ensilage, comme aliment pour les volailles ou parfois comme paille à balai parce qu'il a de longues fibres flexibles de haute qualité. Il peut contenir un glycoside cyanogénétique qui produit du HCN en cas de stress ou de dommages causés par la gelée ou la mastication. Les lignées de sorgho récemment mises au point pour leur potentiel en HCN peu élevé sont normalement sans danger. Le sorgho peut aussi accumuler des nitrates en quantités toxiques. Des bovins et, plus rarement, des chevaux ont été intoxiqués par cette plante (Kingsbury 1964, Gray et al. 1968, Clay et al. 1976).

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Clay, B. R., Edwards, W. C., Peterson, D. R. 1976. Toxic nitrate accumulation in the sorghums. Bovine Pract., 11 : 28-32.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.
  • Gray, E., Rice, J. S., Wattenbarger, D., Benson, J. A., Hester, A. J., Loyd, R. C., Greene, B. M. 1968. Hydrocyanic acid potential of Sorghum plants grown in Tennessee. Tenn. Agric. Exp. Stn. Bull., 445. 48 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Morgan, S. E., Johnson, B., Brewer, B., Walker, J. 1990. Sorghum cystitis ataxia syndrome in horses. Vet. Hum. Toxicol., 32: 582.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Sorghum bicolor (L.) Moench
Nom(s) commun(s) :
sorgho
Nom de la famille scientifique :
Gramineae
Nom de famille commun :
graminées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Sorghum bicolor

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/Names of plant diseases in Canada, Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93 : 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94 : 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : Sorghum bicolor - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

Les feuilles et les tiges endommagées libèrent du HCN. Comme cette molécule est volatile, l'ensilage de la plante permet d'éliminer les risques (Cheeke et Schull 1985).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • tiges

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

En présence d'enzymes produites par la plante lorsqu'elle est endommagée, un glycoside cyanogénétique, la dhurrine, libère de l'acide cyanhydrique (HCN) dans l'organisme de l'animal. Après que la plante ait été endommagée, on a mesuré des concentrations de cyanure de 250 mg/ 100 g de tissus végétaux. La dose létale de cyanure est de 0,5 à 3 mg/kg de poids corporel. Dans certains plants de sorgho, on a mesuré des concentrations de HCN 10 fois plus élevées (Cheeke et Schull 1985).

Produits chimiques toxiques :

  • dhurrine
  • nitrate

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des bovins ont été empoisonnés par du sorgho qui contenait du HCN. Occasionnellement, l'ingestion de sorgho endommagé par la gelée ou le stress hydrique a causé des pertes. En Saskatchewan, des bovins avaient mangé du sorgho dont les sommités avaient été ajoutées au foin; les symptômes d'intoxication résultaient d'une hypoxie cytotoxique produite par la libération de cyanure dans le sang. En outre, des bovins sont morts ou ont avorté parce que le sorgho peut accumuler des nitrates en quantités toxiques. La méthémoglobinémie qui apparaît alors peut être mortelle (Kingsbury 1964, Gray et al. 1968, Clay et al. 1976).

Références :

  • Cheeke, P. R., Shull, L. R. 1985. Natural toxicants in feeds and poisonous plants. AVI Publishing Company, Inc., Westport, Conn., USA. 492 pp.
  • Clay, B. R., Edwards, W. C., Peterson, D. R. 1976. Toxic nitrate accumulation in the sorghums. Bovine Pract., 11 : 28-32.
  • Gray, E., Rice, J. S., Wattenbarger, D., Benson, J. A., Hester, A. J., Loyd, R. C., Greene, B. M. 1968. Hydrocyanic acid potential of Sorghum plants grown in Tennessee. Tenn. Agric. Exp. Stn. Bull., 445. 48 pp.
  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Aux États-Unis, des doses sublétales de HCN ont entraîné une dégénérescence des segments lombaire et sacré de la colonne vertébrale chez des chevaux qui avaient consommé du sorgho. De grandes quantités de sédiments étaient présentes dans l'urine. Si on les force à se déplacer, les chevaux affectés se balancent d'un côté à l'autre et laissent écouler de l'urine goutte à goutte. Les autres symptômes sont une vessie extrêmement enflée et une encéphalomalacie en taches accompagnée de dégénérescence des axones. Les dommages sont permanents. Des juments qui avaient consommé du sorgho au début de la gestation ont avorté. La toxine en cause n'a pas encore été identifiée (Fuller et McClintock 1986, Morgan et al. 1990).

Références :

  • Fuller, T. C., McClintock, E. 1986. Poisonous plants of California. Univ. California Press, Berkeley, Calif., USA. 432 pp.
  • Morgan, S. E., Johnson, B., Brewer, B., Walker, J. 1990. Sorghum cystitis ataxia syndrome in horses. Vet. Hum. Toxicol., 32: 582.

Une autre recherche?