Sumac de l'Ouest (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le sumac de l'Ouest (Rhus diversiloba, synonyme Toxicodendron diversiloba) est un arbuste indigène du sud-ouest de la Colombie-Britannique. Il contient de l'urushiol, qui produit une forte sensibilisation chez les humains. Les réactions peuvent aller d'une rougeur peu prononcée à la présence de lésions suintantes sur de grandes surfaces et à la fièvre (Mulligan 1990, Gayer and Burnett 1988).

Références :

  • Epstein, W. L., Byers, V. S. 1981. Poison oak and poison ivy dermatitis. Prevention and treatment in forest service work. U.S. Dep. Agric. For. Serv. Rep., 14 pp.
  • Gayer, K. D., Burnett, J. W. 1988. Toxicodendron dermatitis. Cutis, 42: 99-100.
  • Mulligan, G. A. 1990. Poison ivy. Western poison oak. Poison sumac. Agric. Can. Publ., 1699. 13 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Rhus diversiloba T. & G.
Nom(s) commun(s) :
sumac de l'Ouest
Nom de la famille scientifique :
Anacardiaceae
Nom de famille commun :
anacardier

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Rhus diversiloba

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Colombie-Britannique

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : sumac de l'Ouest - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques :

L'urushiol, un allergène, est présent dans toutes les parties de la plante sauf le pollen, les anthères, le xylème et l'épiderme. Même en hiver, la sève provenant des tiges endommagées provoque des réactions allergiques. La racine endommagée déclenche également des dermatites (Mulligan 1990, Gayer and Burnett 1988).

Parties toxiques :

  • feuilles
  • fleurs
  • fruits mûrs
  • fruits non mûrs
  • jus de la plante
  • tiges
  • toutes les parties

Références :

  • Epstein, W. L., Byers, V. S. 1981. Poison oak and poison ivy dermatitis. Prevention and treatment in forest service work. U.S. Dep. Agric. For. Serv. Rep., 14 pp.
  • Gayer, K. D., Burnett, J. W. 1988. Toxicodendron dermatitis. Cutis, 42: 99-100.
  • Mulligan, G. A. 1990. Poison ivy. Western poison oak. Poison sumac. Agric. Can. Publ., 1699. 13 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

L'urushiol, un allergène phénolique non volatile, comprend les alkylcatéchols, qui sont présents dans toutes les espèces toxiques du genre Rhus. L'urushiol se trouve dans les canaux résinifères qui parcourent l'ensemble de ces plantes. La toxine est exposée lorsque la plante a été endommagée (Gayer and Burnett 1988).

Produits chimiques toxiques :

  • huile d'urushiol

Références :

  • Epstein, W. L., Byers, V. S. 1981. Poison oak and poison ivy dermatitis. Prevention and treatment in forest service work. U.S. Dep. Agric. For. Serv. Rep., 14 pp.
  • Gayer, K. D., Burnett, J. W. 1988. Toxicodendron dermatitis. Cutis, 42: 99-100.
  • Schmidt, R. J., Khan, L., Chung, L. Y. 1990. Are free radicals and not quinones the haptenic species derived from urushiols and other contact allergenic mono-and dihydride alkylbenzenes? Dermatol. Res., 282: 56-64.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Références :

  • Epstein, W. L., Byers, V. S. 1981. Poison oak and poison ivy dermatitis. Prevention and treatment in forest service work. U.S. Dep. Agric. For. Serv. Rep., 14 pp.
  • Mulligan, G. A. 1990. Poison ivy. Western poison oak. Poison sumac. Agric. Can. Publ., 1699. 13 pp.

Une autre recherche?