Sureau blanc (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication:

Le sureau blanc (Sambucus canadensis) est un arbuste indigène qui pousse dans les sols humides des marécages et des rivages de l'est du Canada. Il contient des glycosides cyanogénétiques et une substance cathartique. Il a empoisonné des bovins et peut-être des moutons. Des enfants se sont empoisonnés en se servant des tiges creuses comme sifflets. L'ingestion des baies crues peut provoquer la nausée (Kingsbury 1964, Muenscher 1978). Le sureau pubescent (Sambucus pubens) est un arbuste indigène qu'on trouve de Terre- Neuve au Manitoba. Selon des rapports non documentés, cette espèce serait également toxique. On ne doit pas permettre aux enfants de mâchonner les tiges ou les baies.

Références:

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Muenscher, W. C. 1975. Poisonous plants of the United States. Revised. Collier Books, New York, N.Y., USA. 277 pp.

Nomenclature:

Nom scientifique:
Sambucus canadensis L.
Nom(s) commun(s):
sureau blanc
Nom de la famille scientifique:
Caprifoliaceae
Nom de famille commun:
chèvrefeuille

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique: Sambucus canadensis

Références:

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. , Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

  • Île-du-Prince-Édouard
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Ontario
  • Québec

Références:

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images: Sureau blanc - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques:

Des animaux se sont empoisonnés en mangeant des jeunes pousses et des feuilles. Des enfants se sont également intoxiqués en se servant des tiges creuses comme sifflets. Les baies crues peuvent provoquer la nausée (Muenscher 1975).

Parties toxiques:

  • feuilles
  • jeunes pousses
  • pollen

Références:

  • Muenscher, W. C. 1975. Poisonous plants of the United States. Revised. Collier Books, New York, N.Y., USA. 277 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques:

Les sureaux contiennent des glycosides cyanogénétiques. Les toxines en cause peuvent être la sambunigrine et d'autres substances. Ces plantes contiennent peut- être aussi des substances cathartiques (Kingsbury 1964, Tewe and Iyayi 1989).

Produits chimiques toxiques:

  • sambunigrine

Références:

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Tewe, O. O., Iyayi, E. A. 1989. Cyanogenic glycosides. Pages 43-60 in Cheeke, P. R., ed. Toxicants of plant origin. Vol. II. Glycosides. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 277 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain:

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication:

Références:

  • Muenscher, W. C. 1975. Poisonous plants of the United States. Revised. Collier Books, New York, N.Y., USA. 277 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication:

Informations sur l'intoxication:

Il semble que des enfants se soient empoisonnés en se servant des tiges creuses comme sifflets ou comme sarbacanes. L'écorce contient une substance cathartique. L'ingestion de baies crues peut provoquer la nausée et des vomissements. L'ingestion de petites quantités de baies cuites est sans danger (Kingsbury 1964).

Références:

  • Kingsbury, J. M. 1964. Poisonous plants of the United States and Canada. Prentice-Hall Inc., Englewood Cliffs, N.J., USA. 626 pp.
  • Muenscher, W. C. 1975. Poisonous plants of the United States. Revised. Collier Books, New York, N.Y., USA. 277 pp.

Une autre recherche?