Rhubarbe (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

La rhubarbe (Rheum rhaponticum) est une plante vivace cultivée qui survit autour des anciennes fermes. Elle contient des cristaux d'oxalate qui causent des intoxications lorsque de grandes quantités de feuilles crues ou cuites sont ingérées. Plus récemment, on a découvert que des anthraquinones (glycosides) jouaient aussi un rôle dans l'intoxication. La concentration de substances toxiques est beaucoup moins élevée dans les tiges, qui sont très employées sous forme de conserves et qu'on consomme également crues sans ressentir d'effets néfastes. Des humains se sont empoisonnés en mangeant des feuilles, notamment pendant la Première Guerre mondiale, une époque où on les recommandait comme aliments en Grande-Bretagne. Certains animaux, y compris des chèvres et des porcs, se sont également empoisonnés en mangeant des feuilles. On doit apprendre aux enfants à ne manger que les tiges, sous surveillance si possible (Robb 1919; Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Robb, H. F. 1919. Death from rhubarb leaves due to oxalic acid poisoning. J. Am. Med. Assoc., 73: 627-628.
  • Spoerke, D. G., Smolinske, S. C. 1990. Toxicity of houseplants. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 335 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Rheum rhaponticum L.
Nom(s) commun(s) :
rhubarbe
Nom de la famille scientifique :
Polygonaceae
Nom de famille commun :
renouées

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Rheum rhaponticum

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada., Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : rhubarbe (Nom commun) - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques:

Les oxalates sont surtout concentrés dans les feuilles; celles-ci contiennent peut-être également des anthraquinones qui pourraient provoquer une partie des effets toxiques observés. Les tiges contiennent également une petite quantité d'oxalates qui ne présente aucun danger (Cooper and Johnson 1984).

Parties toxiques :

  • feuilles

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

Toutes les parties de la rhubarbe, notamment les feuilles vertes, contiennent des oxalates. Des indices permettent de penser qu'elles contiennent également des glycosides d'anthraquinone qui pourraient produire une partie des effets toxiques observés (Cooper and Johnson 1984).

Produits chimiques toxiques :

  • anthraquinones
  • oxalate

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Chèvres

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Une chèvre qui avait mangé des feuilles de rhubarbe se tenait debout, les pattes écartées, la bouche ouverte et les yeux globuleux. Elle gémissait, vomissait une substance aigre et avait une diarrhée abondante (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

L'ingestion de feuilles de rhubarbe a causé un grand nombre de décès, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale, alors qu'on recommandait de les consommer comme aliments pendant une courte période. Dans un cas mortel, la quantité d'acide oxalique ingérée ne représentait que 1,3 g/kg alors que la dose létale est normalement 5 ou 6 fois plus élevée. Des données plus récentes semblent indiquer que des glycosides d'anthraquinone pourraient jouer un rôle dans l'intoxication. Les symptômes sont des douleurs abdominales, la nausée, les vomissements, et un état de faiblesse et de somnolence. La coagulation sanguine est réduite. Une femme en début de grossesse a avorté avant de mourir. Deux enfants qui avaient consommé de 20 à 100 g de feuilles et de tiges ont été pris de vomissements et ont eu une jaunisse ainsi que certains dommages aux reins et au foie. À l'analyse, la présence de cristaux d'oxalate dans l'urine peut être utile au diagnostic (Robb 1919, Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.
  • Robb, H. F. 1919. Death from rhubarb leaves due to oxalic acid poisoning. J. Am. Med. Assoc., 73: 627-628.
  • Spoerke, D. G., Smolinske, S. C. 1990. Toxicity of houseplants. CRC Press, Inc., Boca Raton, Fla., USA. 335 pp.

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Des porcs qui avaient mangé des plants de rhubarbe ont eu les symptômes suivants: écume à la bouche, démarche chancelante et convulsions, puis mort. L'autopsie a montré une inflammation grave de l'estomac et des intestins (Cooper and Johnson 1984).

Références :

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Une autre recherche?