troène commun (Nom commun)

Informations générales sur l'intoxication :

Le troène commun (Ligustrum vulgare) est un arbuste ornemental qu'on plante souvent dans des haies; par conséquent les fleurs et les baies sont élaguées. Selon les ouvrages anciens européens, l'ingestion des baies rendait les enfants malades. Dans des cas plus récents, les seuls symptômes produits par l'ingestion de 12 baies étaient des vomissements de la diarrhée (Frohne and Pfander 1983). Reynard et Norton (1942) citent le cas de moutons qui sont morts après avoir mangé des branches coupées provenant d'une espèce de troène apparentée (Ligustrum ovalifolium) plantée dans une haie.

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Nomenclature :

Nom scientifique :
Ligustrum vulgare L.
Nom(s) commun(s) :
troène commun
Nom de la famille scientifique :
Oleaceae
Nom de famille commun :
olivier

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique : Ligustrum vulgare

Références :

  • Agriculture Quebec. 1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada. 132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4). 1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada. 952 pp.

Information géographique

Une plante ou parties d'une plante utilisées à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison.

Références :

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA. 1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063. 94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images : troène commun - Recherche Google

Parties toxiques :

  • fruits mûrs

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Des notes sur Produits chimiques toxiques :

L'intoxication par le troène commun est dû à des substances chimiques inconnues. Frohne et Pfander (1983) disent qu'il s'agit probablement de glycosides de lignane, de saponines et de séco-iridoïdes amers.

Produits chimiques toxiques :

  • substance chimique inconnue

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain :

N.B. : Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication :

Informations sur l'intoxication :

Selon les rapports récents, les seuls symptômes produits par les baies du troène commun sont la diarrhée et les vomissements. Les ouvrages anciens signalent un décès. La gastro-entérite peut persister pendant 48 à 72 heures (Frohne and Pfander 1983, Lampe and McCann 1985).

Références :

  • Frohne, D., Pfander, H. J. 1983. A colour atlas of poisonous plants. Wolfe Publishing Ltd., London, England. 291 pp.

Une autre recherche?