Phytolacca americana (Nom scientifique)

Informations générales sur l'intoxication:

Le phytolaque d'Amérique (Phytolacca americana) est une plante indigène qui pousse dans les régions du sud-ouest de l'Ontario et du Québec. Les jeunes pousses sont employées pour faire de la salade et on se sert des feuilles en médecine populaire et pour faire des infusions. Pour ces deux types d'utilisation, selon les ouvrages publiés, il faut faire bouillir la plante au moins deux fois pour en éliminer les toxines. Dans des cas où cette opération n'a pas été effectuée, des humains ont été empoisonnés. Chez les humains, l'ingestion de quelques baies ne cause aucun problème, mais la consommation de plus grandes quantités en l'absence d'ébullition peut avoir des effet toxiques. Des bovins, des chevaux, des moutons et surtout des porcs se sont empoisonnés en mangeant du phytolaque d'Amérique. Dans des conditions expérimentales, des baies ont empoisonné des dindonneaux (Patterson 1929, Barnett 1975, Callahan et al. 1981, Cooper and Johnson 1984).

Références:

  • Barnett, B. D. 1975. Toxicity of pokeberries (fruit of Phytolacca americana Large) for turkey poults. Poult. Sci., 54: 1215-1217.
  • Callahan, R., Piccola, F., Gensheimer, K., Parkin, W. E., Prusakowski, J., Scheiber, G., Henry, S. 1981. Epidemiologic notes and reports. Plant poisonings - New Jersey. U.S. Dep. Health Hum. M. M. W. R., 30: 65-67.
  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England.305 pp.
  • Jaeckle, K. A., Freemon, F. R. 1981. Pokeweed poisoning. South. Med. J., 74: 639-640.
  • Lawrence, R. A. 1990. The clinical effects of pokeweed root ingestion upon 32 adults. Vet. Hum. Toxicol., 32: 369.
  • Lewis, W. H., Smith, P. R. 1979. Poke root herbal tea poisoning. J. Am. Med. Assoc., 242: 2759-2760.
  • Patterson, F. D. 1929. Pokeweed causes heavy losses in swine herd. Vet. Med. Small Anim. Clin., 24: 114.
  • Stein, Z. L. 1979. Pokeweed-induced gastroenteritis. Am. J. Hosp. Pharm., 36: 1303.

Nomenclature:

Nom scientifique:
Phytolacca americana L.
Nom(s) commun(s):
phytolaque d'Amérique
Nom de la famille scientifique:
Phytolaccaceae
Nom de famille commun:
phytolaque

Visitez ITIS*ca pour plus d'information taxonomique: Phytolacca americana

Références:

  • Agriculture Quebec.1975. Noms des maladies des plantes du Canada/ Names of plant diseases in Canada. Quebec City, Que., Canada. 288 pp.
  • Alex, J. F., Cayouette, R., Mulligan, G. A. 1980. Common and botanical names of weeds in Canada/Noms populaire et scientifiques des plantes nuisibles du Canada. Revised. Agric. Can. Publ., Ottawa, Ont., Canada.132 pp.
  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA.1290 pp.
  • Scoggan, H. J. 1978, 1979. The flora of Canada. Nat. Mus. Nat. Sci. (Ottawa) Publ. Bot. 7(1)-7(4).1711 pp.
  • Van Wijk, H. L. 1911. A dictionary of plant names. Martinus Nijhoff, The Hague, The Netherlands. 1444 pp.
  • Victorin, M. 1964. Flore Laurentienne. 2nd ed. Univ. Montreal, Montreal, Que., Canada.952 pp.

Information géographique

  • Ontario
  • Québec

Références:

  • Bailey, L. H., Bailey, E. Z. 1976. Hortus third. Revised. MacMillan, New York, N.Y., USA.1290 pp.
  • Boivin, B. 1966, 1967. Énumération des plantes du Canada. Provencheria 6. Nat. Can. (Que.) 93: 253-274; 371-437; 583-646; 989-1063.94: 131-157; 471-528; 625-655.

Photo ou dessin

Images: Phytolacca americana - Recherche Google

Des notes sur Parties des plantes toxiques:

Les feuilles, les jeunes pousses et les racines sont toxiques. Les baies sont considérées comme relativement peu toxiques pour les humains, bien qu'on signale des cas d'intoxication chez des animaux et des humains. Barnett (1974) décrit l'intoxication et la mort de dindonneaux dans des conditions expérimentales.

Parties toxiques:

  • feuilles
  • fruits mûrs
  • jeunes pousses
  • racines
  • tiges
  • toutes les parties

Références:

  • Barnett, B. D. 1975. Toxicity of pokeberries (fruit of Phytolacca americana Large) for turkey poults. Poult. Sci., 54: 1215-1217.
  • Callahan, R., Piccola, F., Gensheimer, K., Parkin, W. E., Prusakowski, J., Scheiber, G., Henry, S. 1981. Epidemiologic notes and reports. Plant poisonings - New Jersey. U.S. Dep. Health Hum. M. M. W. R., 30: 65-67.
  • Jaeckle, K. A., Freemon, F. R. 1981. Pokeweed poisoning. South. Med. J., 74: 639-640.
  • Lawrence, R. A. 1990. The clinical effects of pokeweed root ingestion upon 32 adults. Vet. Hum. Toxicol., 32: 369.
  • Lewis, W. H., Smith, P. R. 1979. Poke root herbal tea poisoning. J. Am. Med. Assoc., 242: 2759-2760.
  • Patterson, F. D. 1929. Pokeweed causes heavy losses in swine herd. Vet. Med. Small Anim. Clin., 24: 114.
  • Stein, Z. L. 1979. Pokeweed-induced gastroenteritis. Am. J. Hosp. Pharm., 36: 1303.

Des notes sur Produits chimiques toxiques:

La phytolaccatoxine est une saponine triterpénique qui rend le phytolaque d'Amérique toxique. Comme elle est hydrosoluble, beaucoup de gens croient qu'il suffit de faire bouillir la plante deux fois pour éliminer la toxine, ce qui n'est généralement pas le cas (Lampe and McCann 1985).

Produits chimiques toxiques:

  • phytolaccatoxine
  • phytolaccigénine

Références:

  • Lampe, K. F., McCann, M. A. 1985. AMA Handbook of poisonous and injurious plants. American Medical Assoc. Chicago, Ill., USA. 432 pp.
  • Lewis, W. H., Smith, P. R. 1979. Poke root herbal tea poisoning. J. Am. Med. Assoc., 242: 2759-2760.

Intoxication chez les animaux et chez l'humain:

N.B.: Si le nom d'une espèce animale est inscrit sans plus de précisions, c'est parce que les documents publiés depuis 1993 ne renferment aucune explication détaillée.

Bovins

Symptômes généraux de l'intoxication:

Références:

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Chevaux

Symptômes généraux de l'intoxication:

Références:

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Dindons

Symptômes généraux de l'intoxication:

Informations sur l'intoxication:

Dans des conditions expérimentales, l'ingestion de baies en purée par des dindonneaux a provoqué une réduction du gain de poids, une ascite et une enflure des jarrets causant une instabilité. Chez les oiseaux morts, on constatait souvent que la vésicule biliaire était agrandie et pleine de liquide brun. Les oiseaux sauvages ingèrent les baies et dispersent les graines; on ne mentinne aucun cas d'intoxication dans ces conditions. Les baies n'empoisonnent pas les poulets (Barnett 1975, Cooper and Johnson 1984).

Références:

  • Barnett, B. D. 1975. Toxicity of pokeberries (fruit of Phytolacca americana Large) for turkey poults. Poult. Sci., 54: 1215-1217.

Humains

Symptômes généraux de l'intoxication:

Informations sur l'intoxication:

Les symptômes d'intoxication sont les suivants: sueurs, diarrhée sanguinolente, douleurs abdominales, état de faiblesse, incontinence, vomissements, salivation excessive, inconscience, tremblements et vision embrouillée. Les feuilles et les jeunes pousses sont toxiques si elles sont ingérées. Il arrive que des infusions faites à partir des feuilles provoquent des intoxications. On recommande un traitement symptomatique et le remplacement des liquides (Callahan et al. 1981, Jaeckle and Freemon 1981).

Références:

  • Callahan, R., Piccola, F., Gensheimer, K., Parkin, W. E., Prusakowski, J., Scheiber, G., Henry, S. 1981. Epidemiologic notes and reports. Plant poisonings - New Jersey. U.S. Dep. Health Hum. M. M. W. R., 30: 65-67.
  • Jaeckle, K. A., Freemon, F. R. 1981. Pokeweed poisoning. South. Med. J., 74: 639-640.
  • Lawrence, R. A. 1990. The clinical effects of pokeweed root ingestion upon 32 adults. Vet. Hum. Toxicol., 32: 369.
  • Lewis, W. H., Smith, P. R. 1979. Poke root herbal tea poisoning. J. Am. Med. Assoc., 242: 2759-2760.
  • Stein, Z. L. 1979. Pokeweed-induced gastroenteritis. Am. J. Hosp. Pharm., 36: 1303.

Moutons

Symptômes généraux de l'intoxication:

Références:

  • Cooper, M. R., Johnson, A. W. 1984. Poisonous plants in Britain and their effects on animals and man. Her Majesty's Stationery Office, London, England. 305 pp.

Porcs

Symptômes généraux de l'intoxication:

Informations sur l'intoxication:

Les animaux le plus souvent empoisonnés par le phytolaque d'Amérique sont les porcs. Les symptômes sont une démarche chancelante, des vomissements, une paralysie des membres postérieurs, des tremblements et la mort. L'autopsie montre un foie enflé et sombre ainsi qu'une grave gastrite hémorrhagique (Patterson 1929).

Références:

  • Patterson, F. D. 1929. Pokeweed causes heavy losses in swine herd. Vet. Med. Small Anim. Clin., 24: 114.

Une autre recherche?